/*

Droit du travail

Vous êtes ici : Accueil » Droit et code du travail » Droit du travail
Droit du travail

Le droit du travail se définit, dans une première approche, comme l’ensemble des règles applicables aux relations entre salariés et employeurs. Il ne concerne ni les travailleurs libéraux, ni les indépendants, qui représentent pourtant près de 13 % de la population active nationale, ni les 6 200 000 fonctionnaires et agents publics qui relèvent du droit de la fonction publique et, plus largement, du droit public.

Le droit du travail s’applique donc aux 15 500 000 de salariés du secteur privé, employés dans environ deux millions d’entreprises.

La référence au « travail » trouve son origine dans le mot latin tripalium, qui désignait un instrument servant à ferrer les chevaux, et dans le verbe tripaliare, signifiant « torturer »… C’est dire si le travail évoque la souffrance des hommes et la malédiction que Dieu fit peser sur Adam lorsqu’il le chassa du jardin d’Eden : « Tu travailleras à la sueur de ton front. » Mais il n’y a pas que dans la Genèse que le travail est associé à la souffrance des hommes. Quiconque lira ou relira Zola ne manquera pas d’être frappé par la dureté des conditions de travail imposées aux ouvriers dans les nouvelles fabriques issues de la révolution indus-trielle. C’est dans ce contexte qu’apparurent les premières lois sociales, au XIXe siècle, et que s’est forgée l’identité historique du droit du travail moderne.
Même si aujourd’hui la révolution technologique a bouleversé la notion de travail salarié, le souci de protéger la santé et la dignité des salariés est toujours présent. Mais d’autres enjeux ont progressivement fait leur apparition, comme la recherche de l’épanouissement personnel du salarié, le partage de l’emploi pour limiter le nombre des chômeurs ou une plus grande implication des travailleurs dans la réussite économique de leurs entreprises.
Contrairement à d’autres branches du droit, le droit du travail est fortement marqué par une double dimension à la fois collective, dans l’organisation des rapports sociaux mis en place  et individuelle dans la construction du rapport de travail autour de la figure centrale du contrat de travail .

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié