Capacité en droit

> > Capacité en droit ; écrit le: 16 novembre 2011 par La rédaction modifié le 14 octobre 2014

capacité en droit

Certificat de Capacité droit est un diplôme universitaire français actuel, le niveau IV, créé par Napoléon en 1804, conçu pour être accessible à un public plus large et considérée comme l’équivalent d’un baccalauréat.

Programme de deux années

La première année de formation est axée sur la découverte de droit public (droit constitutionnel en général, le financement public et administratif) et le droit privé (droit civil et commercial en général).

Dans la deuxième année, il ya habituellement toujours en cours de droit administratif et en droit commercial (afin d’approfondir la connaissance). Toutefois, la deuxième année permet une plus grande diversification des domaines du droit, et dans certaines universités il ya des choix d’options. Droit public (droit administratif spécial, droit fiscal), les avocats de droit privé, droit du travail, la procédure civile, droit pénal, procédure pénale, droit de l’urbanisme, économie, etc. Chaque degré de l’Université organise sa propre voie, mais le contenu du cours est souvent les mêmes d’une université à l’autre, puisque le cadre juridique pour la délivrance du diplôme est décidée à l’échelon national.

L’examen, qui se termine chaque année qui comprend un écrit doit être reçu (une preuve d’admissibilité) avant l’examen oral (épreuve d’admission). Il ya généralement deux sessions d’examens.Un vers la fin de l’année académique (Juin), l’autre en Septembre. Tout dépend des universités. [Ex] = deux matières écrites, orales et quatre sujets de choisir parmi huit différents droits vuent cours de l’année.

capacité en droit peuvent être préparés par correspondance, par le CAVEJ (audiovisuel Centre d’études juridiques) commun aux universités de Paris et le CNED, mais aussi à l’école universelle Educatel la maison ou dans le Réseau a organisé Pyramid par l’Université de Toulouse 1 …

Présentation

Ce parallèle route d’accès à la Commission juridique d’études supérieures est souvent considérée comme la ‘vitrine sociale’ des Facultés de droit. L’entrée en capacité de formation en droit peut être consulté sans conditions de qualification de l’âge de 17 ans acquise.Parfois qualifiée de «diplôme de la deuxième chance», la capacité en droit est un équivalent du baccalauréat dans certaines circonstances. Toutefois, son intérêt juridiques hautement spécialisés qui offrent moins de possibilités que le diplôme est généralement sous USDA.The soit en présentiel par des cours du soir ou par l’intermédiaire des écoles d’enseignement à distance de nombreuses droit. Ces arrangements spéciaux font de cette formation compatible avec l’emploi ou aux études. La conséquence naturelle de ce diplôme est une continuation de la loi de l’enseignement supérieur.

capacité en droit est une formation exigeante comme en témoigne le taux d’attrition des étudiants. En fait, statistiquement, seulement 8% dans la première année comme titulaire du diplôme à l’issue de deux ans. (Selon le rapport du professeur Edith Jaillardon, professeur à l’Université de Lyon 2 et doyen de la Faculté de droit). En effet, en dehors de prétendre que la présence à la formation, l’obtention du diplôme nécessite une compréhension sérieuse de la loi dans ses différents secteurs public et privé. En conséquence, cette mesure est une excellente préparation pour les études juridiques et permet droit d’accès non-diplômés à la loi sur les permis et autres characters.It juridiques diplômes permet également d’accéder à certains types de niveau de service public B.

Les enseignants sont généralement égaux:des professions juridiques (juristes, avocats, notaires …) et des universitaires ou des enseignants réguliers (professeurs d’université, enseignants, chercheurs), ou chargés de cours (PhD leur thèse, attachés temporaires d’enseignement et de recherche …).

Dans les dernières décennies, le nombre de demandeurs a fortement baissé pour des raisons mécaniques: le taux de réussite au bac a augmenté et la diversification du dernier numéro (création de licence professionnelle) des méthodes de traitement de la promotion (par exemple APL), mais aussi, en raison de l’éclatement des possibilités de formation dans lequel la capacité de la loi a du mal à atteindre son public.

Ce degré existe aussi dans certains pays francophones, en particulier en Afrique (Algérie, Bénin, Cameroun, Sénégal, par exemple).

Avantages et opportunités

Même si la capacité en droit est fortement contesté par la hausse des diplômes (BTS, Licence ou Master), il est toujours populaire, en particulier pour les emplois de services juridiques et de secrétariat administratif en général, les litiges ou les entreprises de gestion du personnel, en particulier dans le domaine des assurances, immobilier et les banques, ou comme employés de la profession juridique. ‘

← Article précédent: Calcul droit chômage Article suivant: Chômeurs en fin de droit


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles