L’organisation d’exposition

> > L’organisation d’exposition ; écrit le: 29 octobre 2013 par imen

Les expositions artistiques sont très nombreuses, organisées par de grands musées ou par des structures de taille plus modeste, et elles accueillent en France un public de plus en plus nombreux.

Les Galeries nationales du Grand Palais accueillent par exemple en moyenne 600 000 visiteurs sur trois mois, le record étant l’exposition Renoir qui eut lieu en 1995 et totalisa 686 800 (elle dura de mai à septembre). Plus récemment l’exposition Tumer-Whistler-Monet accueillit 506 429 visiteurs. L’exposition du Louvre, Paris 1400, accueillit quant à elle 170 000 visiteurs.

Différents types d’expositions existent aujourd’hui et la fin de l’année 2005 à Paris illustre bien cette diversité. Cette période a vu en effet coexister plusieurs expositions dont :

  • Dada au centre Pompidou, rétrospective érudite de ce mouvement, présentant plus d’un millier d’œuvres ;
  • Vienne 1900 au Grand Palais, exposition « à taille humaine » des principaux chefs-d’œuvre de Klimt, Schiele, Kokoschka, Moser ;
  • Mélancolie, génie et folie en Occident, exposition thématique, très originale, regroupant au Grand Palais autour d’un thème difficile des œuvres de différentes époques ;
  • Pierre Matisse, passeur passionné à la fondation Mona-Bismarck construite autour des activités de marchand d’art du fils du peintre Matisse.

Chacune de ces expositions fut conçue par un ou plusieurs commissaires d’exposition selon des logiques différentes : analyse d’un mouvement artis­tique (Dada), présentation de toiles d’artistes (Vienne 1900), réunion d’œuvres de différentes époques autour d’un thème (La Mélancolie), recon­naissance de l’importance du rôle d’un marchand d’art (Pierre Matisse). Leur conception nécessita un important travail de recherche marqué par la personnalité du ou des commissaires. On est loin aujourd’hui de cette phrase d’un peintre qui, s’étonnant des lenteurs de l’accrochage s’était exclamé : « Mais accrochez-les dans l’ordre où ils sortent du camion, quelle importance ! »

Toutes ces expositions ont en commun de reposer sur la collaboration, aux côtés du commissaire d’exposition, de nombreuses personnes aux rôles variés et complémentaires.

Par ailleurs de nombreux produits dérivés sont proposés aux visiteurs : affiches, livres, CD, objets divers dont la vente complète les ressources issues des droits d’entrée.

← Article précédent: Le prêt et la location Article suivant: L’organisation d’une exposition


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles